Des interrupteurs de plus en plus intelligents… sans alimentation ni piles!

automatisationAvec des prix en baisse, et une portée impressionnante, les interrupteurs radio sont devenu une solution incontournable. Ils disposent déjà de grands atouts : gain de temps d’installation, facilité de pose, de modification et adaptabilité à tout type de surface. Récemment l’un des derniers inconvénient tombe : ni alimentation directe, ni pile ne sont nécessaires !

Si les interrupteurs radio sont encore peu connu du grand public, leur popularité augmente au fur et à mesure de leurs améliorations techniques. Pour la rénovation ou le neuf, ils offrent un avantage extrêmement intéressant : plus besoin de relier l’interrupteur aux luminaires (ou autres récepteurs) qu’il commande.

Avant toute chose, voici l’évolution des interrupteur en schéma (les prochaines figures ne suivent pas les notations standards de schéma électrique, elles ont été choisies pour la compréhension du plus grand nombre) :

L'alimentation est actionnée physiquement par l'interrupteur

Interrupteur standard : l’alimentation est actionnée physiquement

Interrupteurs CPL

Ce type d’interrupteur pose un problème majeur : si l’interrupteur est situé loin de la source d’électricité, une grande quantité de câble doit être tirée dans les murs de la maison. Le temps d’installation est long, et une grande quantité de câble est nécessaire. Pour résoudre ce problème, les interrupteurs CPL (courant porteur en ligne) sont apparus. Le principe est le suivant : l’interrupteur est raccordé au réseau électrique de la maison, et un boîtier est disposé à l’entrée de la prise de la lampe. Lorsque l’interrupteur est actionné, il transmet l’information via le réseau électrique jusqu’au boîtier de la prise. L’un des grands avantage de ce système est qu’il peut être utilisé sur d’ancienne installation. Malheureusement, il est tributaire de la qualité de l’installation électrique : le signal peut être trop atténué par un réseau avec un grand nombre de perturbations.

interrupteurs-cpl-alim

Interrupteur CPL : l’interrupteur est alimenté et envoie un signal au récepteur qui ouvre ou ferme le circuit (exemple commercial : InOne par Legrand)

Cette architecture permet une optimisation du réseau de câblage : souvent la partie entre interrupteur et lampe force à une grande utilisation de câble. Ici, tous les fils vont directement au tableau électrique : gain de temps, de câble et simplification de l’architecture.

Interrupteurs par BUS

Le système CPL dispose d’un avantage majeur, les prises de courant et d’éclairage peuvent être alimentées indépendamment des interrupteurs. Cependant alimenter l’interrupteur, qui demande une source faible d’énergie semble inefficace. Ainsi, certains acteurs du marché ont développé un système qui sépare les actionneurs (interrupteurs) des prises. Comme vous pouvez le constater sur le schéma suivant, ce type d’architecture demande plus de travaux et ne conviendra probablement pas à une rénovation. Il permet cependant une grande souplesse dans la programmation des actionneurs.

Interrupteur par bus

Interrupteur par bus : principe identique au précédent, l’interrupteur étant alimenté avec un réseau secondaire s’apparentant à un réseau informatique local (exemple commercial : MyHome par Legrand)

Interrupteurs radio à pile

Il reste un problème délicat : comment faire pour poser un interrupteur à un endroit difficile à alimenter ? Eh bien, il suffit d’alimenter l’interrupteur par une pile. Le seul inconvénient : la pile doit être changé de temps à autre.

Interrupteur sans fil à pile

Interrupteur sans fil à pile : on se débarrasse de l’alimentation filaire

Interrupteurs autonomes (EnOcean)

Ce n’est que très récemment que ce problème fut résolu. Et de manière très élégante. L’énergie contenue dans le mouvement de l’interrupteur qui bouge lorsque vous posez votre doigt est transformé en énergie électrique qui alimente un émetteur radio haute performance. La société la plus à la pointe sur ce sujet est la société allemande EnOcean [en]  qui utilise un protocole international pour transmettre les données par radio. Ses produits nécessitant une très faible quantité d’électricité sont aujourd’hui en train de prendre leur essor !

Interrupteur sans fil autonome

Interrupteur sans fil autonome : plus besoin de pile, un courant est créé grâce à la simple pression du doigt sur l’interrupteur (exemple commercial : systèmes EnOcean )

Les avantages de cette dernière solution sont multiples :

  • Réduction des travaux : temps, nuisances et frais réduits
  • Grande adaptabilité : peut être posé sur n’importe quel mur, même les plus improbables (vitre, vitrage ou glace)
  • Flexibilité : l’interrupteur peut être changé de place presque sans aucun dégât !
  • Réduction des champs électriques et électromagnétiques : (pour les personnes sensibles) en évitant de faire passer l’alimentation des interrupteurs dans tous les murs de la maison, on réduit le nombre de conduits utilisés pour amener les alimentations électriques et l’on réduit les zones à fort champs magnétique.

Il reste un point souvent discuté par le grand public : la dangerosité des ondes radios. La plupart des études tendent à démontrer une très faible (nulle) dangerosité pour la plupart d’entre nous. Cependant, pour vous rassurer, les interrupteurs radio sans alimentation filaire ne communiquent avec leur récepteur que sur une période extrêmement courte : lorsque vous les actionnez. L’exposition est donc tout à fait minimale. En outre, le courant électrique lui même créé des ondes électromagnétique, et puisque cette méthode réduit grandement le nombre de câbles dans votre lieux de vie, ce type d’installation réduira le champ magnétique dans votre habitat.

L’interrupteur, partie intégrante du mobilier

Comme vous venez de le voir, il existe une multitude d’interrupteur, pour une multitude d’emploi différents.

Les constructeurs l’ont aussi bien compris que l’aspect extérieur compte tout autant que l’ergonomie. Legrand par exemple propose une large gamme très soignée.

Exemple d'interrupteur finition cuir (Legrand)

Exemple d’interrupteur finition cuir (Legrand)

Ainsi les solutions techniques et esthétiques sont nombreuses sur le marché. Pour toutes ces raisons nous avons commencé depuis quelques années déjà à utiliser ces interrupteurs de plus en plus fréquemment. De nombreux projets dont la faisabilité semblait compromise ont pu être menés à bien grâce à des interrupteurs adapté. Les détecteurs de présence en font partie, mais l’on se tourne de plus en plus vers des interrupteurs radio pour une raison de flexibilité évidente. Les années à venir verront de nouvelles évolutions de ces appareils qui garantiront une plus longue porté et une pression nécessaire de plus en plus amoindrie.

Il se pourrait bien que la plupart de nos interrupteurs ne soient plus reliés à aucun fil d’ici quelques années ! N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information.

Sources et liens

Site de la société EnOcean (en anglais ou allemand)
Article Wikipedia sur la société EnOcean, pour aller plus loin dans les chiffres
Site d’un spécialiste dans le domaine des perturbations magnétiques et électriques
La vaste collection d’interrupteur Céliane de Legrand
La technologie MyHome de Legrand

Publié dans Domotique, Dossiers